Page personnelle
Quentin Vincent

Biodiversité, Écotoxicologie et Écologie

Étudiant en doctorat (2014 - 2017)

Adresse postale
2, avenue de la Forêt de Haye
TSA 40602
54518 Vandoeuvre-lès-Nancy cedex
tél. +33 (0)3 83 59 58 65
fax +33 (0)3 83 59 57 91
Opens window for sending emailquentin.vincent@univ-lorraine.fr

RECHERCHE

2012-2015
Thèse de doctorat : «Etude de la biodiversité et des interactions biotiques et fonctionnelles dans des sols fortement anthropisés ».
Suite à des usages intensifs d‘origines industrielles, urbaines, voire agricoles, des surfaces considérables de sols sont dégradées, voire contaminées et sont délaissées. Par ailleurs, la demande croissante d'utilisation des sols pour des besoins de production autre qu'alimentaire (biogaz, fibres, biochar...) a conduit à considérer la requalification de sites et matériaux délaissés comme une ressource pour la production de biomasse à usage industriel (projet LORVER). Cependant, les usages et les perturbations des sols peuvent conduire à des modifications de leurs propriétés physico-chimiques et biologiques, et des services écosystèmiques qu'ils peuvent rendre. Parmi les services rendus et fonctions des sols, l'évolution de la biodiversité est souvent peu considérée, et prend rarement en compte ses différentes composantes (faune, microflore, algues..).
Les objectifs de la thèse sont de prendre en compte la biodiversité et les interactions biotiques et fonctionnelles dans différents types de sols fortement anthropisés, pouvant faire l'objet d'une restauration ou d'une requalification pour la production de biomasse non alimentaire. La thèse porte sur l'étude couplée d'organismes du sol, souvent étudiés isolément, de la microflore bactérienne, champignons (mycorhiziens ou non), faune, algues.

2014
Stage de Master 2 : « Réponse du système racinaire et fonctionnement du maïs (Zea mays) en présence de HAP : conséquences pour la rhizodégradation en milieux contaminés » - LSE, Vandoeuvre-lès-Nancy.

2013
Stage de Master 1 : « Etude du phénotype et du stress oxydant pour l’initiation à la sélection de l’hyperaccumulateur Noccaea caerulescens : Recherche de variétés d’intérêt pour la phytoremédiation des sols contaminés aux métaux. »

2012
Stage de Licence 3 : « Le stress oxydant chez les végétaux supérieurs exposés à des polluants : Etude en conditions contrôlées sur Vicia faba (L) et suivi in situ sur Potentilla reptans (L) et Solidago canadensis (L) ».


FORMATION

2013-2014
Master BEE (Biologie, écosystème et écotoxicologie) option Ecotoxicologie et Ecologie des Systèmes Anthropisés (E2SA) à l’Université de Lorraine – Metz

2012
3ème Année de Licence en BSCE (Biologie Santé et Chimie de l’Environnement) à l’Université de Lorraine – Metz

2011
DUT Génie Biologie Génie de l’Environnement à l’IUT Louis Pasteur - Schiltigheim


PUBLICATION CHOISIES