Apolline Auclerc
Apolline Auclerc

Docteur

Maître de Conférences, Université de Lorraine/ENSAIA

Adresse postale
2, avenue de la Forêt de Haye
TSA 40602
54518 Vandœuvre-lès-Nancy cedex
tél. +33 (0)3 83 59 58 65
fax +33 (0)3 83 59 57 91
apolline.auclerc@univ-lorraine.fr

 RECHERCHE

- Fonctionnement des écosystèmes (perturbations et restauration, services écosystémiques)

- Ecologie des sols (biodiversité, macro- méso-faune, écologie des communautés, interactions inter- intra-spécifiques, traits fonctionnels, bioindicateurs, écotoxicologie)

    Mes thématiques de recherche placées dans la biologie/écologie des sols sont axées sur l’étude de la biodiversité des sols très anthropisés, et plus particulièrement sur la mésofaune (collemboles notamment) et la macrofaune des sols (vers de terre, araignées, fourmis, myriapodes, gastéropodes, coléoptères adultes et larves…). Il s’agit alors non seulement d’évaluer les facteurs contrôlant leur diversité dans de tels sols, mais aussi de mieux comprendre les rôles fonctionnels joués par la faune dans le fonctionnement et l’évolution des sols très anthropisés.


ENSEIGNEMENT

- Science du Sol : pédologie, biologie des sols (rôles dans le fonctionnement et la fertilité des sols), évaluation de la qualité des sols par les indicateurs biologiques, outils diagnostics

- Ecotoxicologie

- Formations sur la biologie des sols (en particulier à la station universitaire du Limousin, Université de Limoges)


RÉSUMÉ DE CARRIÈRE

• 2012 – 2013 : Postdoctorat en Ecologie des sols et Biogéochimie, Université du Michigan (Etats-Unis), Ecology and Evolutionary Biology department,  Nadelhoffer lab. Bourse NSF.
Etude de la dynamique de dégradation du charbon (Black Carbon) dans l’écosystème forestier et étude de la dynamique des communautés de faune du sol le long d’une chronoséquence de parcelles forestières brûlées.

• 2012 : Doctorat en Ecotoxicologie, Biodiversité, Ecosystème, Université de Lorraine (57). Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC – CNRS UMR 7360). Thèse de doctorat sur l’impact d’amendements calco-magnésiens sur la biodiversité et les fonctions de la macrofaune du sol en milieu forestier (Bourse ANR ; ANR Biodiversité, Programme RECOVER 2008-2011).

• 2008 : Master 2 Ecologie spécialité Ecologie, Biodiversité et Evolution (EBE), Université Paris Sud XI (91).


PUBLICATIONS CHOISIES

Auclerc, A., Capowiez, Y, Guérold, F., Nahmani, J., 2013. Application of X-ray tomography to evaluate liming impact on earthworm burrowing activity in an acidic forest soil under laboratory conditions, Geoderma 202-203, 45-50.

Meli, M., Auclerc, A., Palmqvist, A., Forbes, V. E., Grimm, V., 2013. Population-level consequences of spatially heterogeneous exposure to heavy metals in soil: an individual-based model of springtails. Ecological Modelling 250, 338-351.

Auclerc, A., Nahmani, J., Aran, D., Baldy, V., Callot, H. Gers, C., Iorio, E., Lapied, E., Lassauce, A., Pasquet, A., Spelda, J., Rossi, J-P., Guérold, F., 2012. Changes in soil macroinvertebrate communities following liming of acidified forested catchments in the Vosges Mountains (North-eastern France). Ecological Engineering 42, 260-269.

Auclerc, A., Nahmani, J., Huguier, P., Capowiez, Y, Aran, D., Guérold, F, 2011. Adapting ecotoxicological tests based on earthworm behavior to assess the potential effectiveness of forest soil liming. Pedobiologia 54S, S63-S68. 9th International symposium on earthworm ecology. Xalapa, Veracruz, Mexico.

Auclerc, A., Libourel, P.A., Salmon, S., Bels, V., Ponge, J.F., 2010. Assessment of movement patterns in Folsomia candida (Hexapoda: Collembola) in the presence of food. Soil Biology and Biochemistry 42, 657-659.

Auclerc, A., Ponge, J.F., Barot, S., Dubs, F., 2009. Experimental assessment of habitat preference and dispersal ability of soil springtails. Soil Biology and Biochemistry 41, 1596-1604.